Skip to content

L’irrigation goutte-à-goutte de type Israélien

Ne pas gaspiller la moindre goutte : quand l’irrigation devient une mission environnementale

L’eau est l’élément de base de la vie sur notre planète. Bien souvent, nous la donnons pour acquise, même dans le domaine de la viticulture et de l’agriculture, mais au cours de ces dernières années, la disponibilité des ressources hydriques en Italie et dans le monde entier, en général, diminue progressivement et de manière considérable, à cause des phénomènes liés aux changements climatiques, à la dispersion hydrique et à des politiques environnementales peu clairvoyantes.

Selon les Nations Unies, dès 2030, environ la moitié de la population mondiale vivra dans des régions soumises au stress et à la pénurie d’eau. Une situation qui affectera aussi l’Europe et, bien évidemment, l’Italie. En tant que producteurs de vin biologique et viticulteurs durables, nous ne pouvions certes pas rester indifférents à ces perspectives. Chez 47 Anno Domini, nous avons décidé de contribuer à limiter la consommation d’eau dans une phase fondamentale de l’entretien de nos vignobles : l’irrigation.

Avec nos agronomes et nos techniciens, nous avons choisi d’introduire le système d’irrigation goutte-à-goutte de type israélien sur tous nos rangs de vignes. 300 km de tuyaux suspendus, d’où l’eau ne sort que lorsque et où il y a un manque hydrique pour la plante. Ce système permet de libérer, de manière très précise, des gouttelettes d’eau directement à la base de chaque plante. En effet, le système de goutte-à-goutte permet de concentrer la sortie d’eau directement sur la racine et de la répartir de manière plus uniforme.

De cette façon, nous parvenons à optimiser la gestion des ressources hydriques, en utilisant un système qui, en fait, puise ses origines dans l’Antiquité : l’irrigation goutte-à-goutte israélienne représente le perfectionnement de techniques anciennes déjà perçues dans l’Antiquité, lorsqu’on remplissait des récipients en argile qui filtraient l’eau très lentement. Ce système fut repris en Allemagne au XIXe siècle, avec l’utilisation de tuyaux en argile, puis de tuyaux perforés. Mais c’est en Israël, grâce à l’ingénieur Simcha Blass, qu’apparaît cette intuition brillante qui va changer définitivement le destin de ce système d’irrigation. Dans les années 1930, Blass remarqua l’énorme croissance d’un arbre situé sous un tuyau d’eau qui fuyait. À partir de cette observation, il développa le système moderne d’irrigation goutte-à-goutte que nous connaissons tous aujourd’hui et que nous avons également adopté dans notre entreprise, avec des avantages environnementaux et économiques incontestables.